Livre de Survie, quel est le Meilleur en 2021 ?

2 commentaires

Quand on veut approfondir sa connaissance du survivalisme, arrêter le simple survol du sujet, il faut se plonger dans les bouquins. Des trucs épais, bien détaillés, qui vont au bout des choses. Plus loin en tout cas qu’un simple article de blog. L’objectif de cet article est justement de vous aider à gagner un peu de temps en vous proposant les meilleurs livres de survie. En tout cas, ceux qui nous semblent les plus stylés, les plus complets ou encore les plus utiles. Des bouquins qui vous aideront à développer votre pratique survivaliste. Des livres surtout qui, lorsque tout partira en vrille, seront plus pratiques à consulter qu’un Internet HS… Lagertha vous livre son top 10 des meilleurs livres de survie.

Top 1 : Aventure et survie, de John « Lofty » Wiseman

Notre avis : En matière de survie, l’auteur, ancien membre du Special Air Service, sait de quoi il parle. D’autant que c’est un dur à cuire. Vous voulez une preuve ? En intégrant cette unité d’élite à l’âge de 18 ans, il en est devenu le plus jeune membre. Et il y a servi pendant 26 ans en gravissant petit à petit les échelons. Pour ainsi dire, il a fréquenté tous les terrains dans lesquels un homme se doit de sortir de sa zone de confort. Jungle urbaine, désert, pleine mer ou encore forêt primaire… Une expérience dont il fait profiter le lecteur dans un livre de survie particulièrement complet, abouti à souhait. Tout y passe. Comment réunir le matériel de survie nécessaire pour chaque type d’environnement. Comment acquérir les techniques et les compétences pour faire face à l’imprévu. Ou encore comment se défendre et sauver des vies dans les conditions les plus extrêmes.

Top 2 : Les cinq stades de l’effondrement, de Dmitry Orlov

Notre avis : Ce bouquin est un des meilleurs livres de survie du marché. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il va au-delà de la simple approche technique. Oui, il est important de savoir se débrouiller, mais avoir l’intelligence analytique, le coup d’avance, c’est toujours mieux quand on parle de sauver sa peau. En tout cas, on le croit. Dmitry Orlov est pionnier en matière de collapsologie. A la lecture vous vous en rendrez compte assez rapidement d’ailleurs. De manière méticuleuse et érudite, il analyse l’effondrement des civilisations sous tous les aspects : destruction de l’économie, fragmentation du corps social, erreurs fatales pour l’humanité… Bref, ce spécialiste de l’informatique mais aussi des énergies vous propose une grille de compréhension qui vous fournira une matière grise précise et précieuse. Vous saurez ainsi détecter les moments charnières, les points de bascule et ainsi appréhender plus précisément ce que pourrait être le futur.

Top 3 : Le manuel de survie, de Colin Towell

Notre avis : Ce livre sur le survivalisme est une alternative au top 1 de notre liste. D’ailleurs, comme lui, il est écrit par un ancien militaire du SAS, C. Towell, par ailleurs vétéran de la Royal Navy. Ce véritable manuel traite de toutes les questions et de toutes les situations auxquelles on peut se frotter en survie : allumer un feu sous des trombes d’eau, grimper un mur sans corde ni accroche, traverser un cours d’eau en furie… Le livre vise aussi à vous aider à vous préparer psychologiquement et matériellement avant le départ. Petit bonus : le grand avantage du Manuel de survie de C. Towell est qu’il est illustré de nombreux schémas et dessins permettant de mieux s’approprier les conseils de l’auteur.

Top 4 : Survivre. Comment vaincre en milieu hostile ? de Xavier Maniguet

Notre avis : Ce livre de survie français mérite une place d’honneur. Eh bien, justement parce qu’il est écrit par un francophone et offre de ce fait une approche assez originale que n’apportent pas les bouquins anglophones. Au fond, ce livre propose est une vision plus transversale de la survie. Il traite des grands enjeux auxquels nous devons faire face en milieu hostile. L’auteur ne cherche pas tant à nous expliquer comment escalader une falaise ou égorger un crocodile, mais à « vaincre » les périls, tous les périls. Il explique donc comment protéger son corps (froid, chaud, stress, soif…), puis dominer les environnements (jungle, mer, désert, forêt…), avant d’apporter des compléments essentiels pour une pratique holistique du survivalisme (météorologie, astronomie, médecine, nivologie…). Un livre qui permet d’approfondir sa culture survivaliste.

Top 5 : Manuel de (Sur)Vie en Milieu Naturel, de David Manise

Notre avis : D. Manise, c’est du solide. Instructeur de survie depuis près de 20 ans, référence de la survie, l’auteur peut se prévaloir de connaître quasi au détail près les besoins chacun. Dans ce bouquin de survie, pédagogique et clair, vous trouverez beaucoup de concret sans pour autant faire l’économie d’un peu de théorie voire d’une once de philosophie. En gros, vous aurez les bases, les bonnes, avec quelques éléments de reflexion pour vous forger votre propre pratique survivaliste : vous l’aurez compris, il ne s’agit évidemment pas d’un livre de recettes magiques à la MacGyver… On peut toutefois lui faire un petit reproche, celui de laisser beaucoup trop de place à l’aspect mental au détriment de l’approche technique. Des fois, on aimerait bien une petite astuce, ce truc qu’on ne peut avoir découvert qu’à force d’expérience. Dommage que l’auteur passe à côté.

Top 6 : Rues barbares : survivre en ville, de Piero San Giorgio

Notre avis : Encore un best-seller, que l’on ne peut que vous conseiller vivement. P. San Giorgi, à la réputation sulfureuse, est tout bonnement une référence dans le milieu. Son livre Survivre à l’effondrement économique participe d’ailleurs de sa renommée. L’auteur part d’un postulat de base : le futur risque d’être particulièrement trouble, une sorte de guerre de tous contre tous à la Hobbes. En gros, les individus en seront réduits à se battre pour manger, des clans feront régner leur loi, la sécurité de nos proches ne sera plus assurée par l’Etat, sans compter les virus auxquels nous auront à nous frotter. Dans ce contexte, les villes devraient être les plus durement frappées. Réjouissant… Ce livre de survie vous donne donc les clés, au cas où une telle situation venait à se présenter, pour vous en tirer à bon compte. Vous serez ainsi plus autonome et mieux préparés pour affronter les dangers urbains.

Top 7 : Le Guide de base du survivalisme, de Charles Haudebrun

Notre avis : Avec ce livre de survie, un des meilleurs dans son registre, vous trouverez les informations essentielles pour une pratique du survivalisme simple et efficace. Ses points forts, c’est son approche synthétique et le fait qu’il soit destiné un public débutant. Sans compter un prix plutôt attractif (c’est toujours bon à prendre). S’y ajoute aussi un survol assez complet de toutes les problématiques qu’embrasse le survivalisme. Que vous craigniez une crise sociale, une simple agression au croisement de deux rues, que vous vouliez vous préparer un effondrement global de notre société, tout y passe. Faut-il encore s’y préparer. Au fond, ce guide de base, comme son nom l’indique, vise à vous fournir les rudiments de la survie. Et ce quel que soit votre environnement. Que vous viviez en zone urbaine ou dans une aire plus rurale.

Top 8 : Survivalisme : êtes-vous prêts pour la fin des temps ? de B. Vidal

Notre avis : Bertrand Vidal est le sociologue français de référence sur le phénomène survivaliste. Alors, si vous cherchez une approche plus intellectuelle du sujet, comme pour prendre un peu de hauteur, c’est l’ouvrage qu’il vous faut. Entre autres questions auxquelles vous trouverez des réponses : qui sont les survivalistes ? Sont-ils des fanatiques qui fantasment sur l’Apocalypse ? Ou ne seraient-ils pas plutôt des individus prévoyants et plus lucides que la moyenne ? Pourquoi la dynamique survivaliste prend-elle une telle ampleur ces derniers temps ? Phénomène de mode ou phénomène de société ? Quelle place jouent d’ailleurs le cinéma et la télé dans cet essor ? Et ainsi de suite. Attention tout de même : l’auteur est loin d’être tendre avec les survivalistes voir les dénigre très clairement, parfois avec une forme de simplisme désarmant. Vous êtes prévenus.

Top 9 : Le guide de la survie, de Yves Gustin

Notre avis : Ce qui fait de cet ouvrage l’un des meilleurs livres de survie, ce n’est pas son poids. Carrément pas ! On vous déconseille d’ailleurs fortement de le caler dans votre sac. Avec son format A4 et ses 250 pages, c’est ni plus ni moins qu’un kg de papier… Un vrai pavé à se trainer pendant sa session bushcraft. Pour dire les choses simplement, ce bouquin est bien plus qu’un simple livre de survie. C’est plutôt une espèce de recueil exhaustif des pratiques survivalistes, le tout abondamment illustré (1 500 dessins, tout de même !). Faire du feu, se soigner, repérer les plantes comestibles, se nourrir… A peu près aucun sujet n’est épargné. On peut toutefois lui faire le reproche de ne survoler que certains aspects, de tout juste effleurer le sujet et de nous laisser parfois sur notre faim.

Top 10 : Plantes sauvages, comestibles et toxiques, de François Couplan

Notre avis : En cas d’effondrement, c’est bien quand même bien de trouver à grailler. Et puis, même sans Apocalypse, il a quelque chose de stylé à bénéficier des ressources que nous offre la nature. Faut-il encore être capable de les reconnaître. Ce top 10 des meilleurs livres de survie ne pouvait donc pas ne pas contenir un ouvrage de ce type. S’il est vrai que n’importe quel guide des plantes ou des champignons fait à peu près l’affaire, l’ouvrage que nous vous proposons a l’avantage de ne se focaliser que sur ce qui nous intéresse. À savoir : les plantes que l’on pourra manger et celles qu’il ne faut surtout pas ingérer. C’est déjà largement assez. Avec, évidemment, des descriptions succinctes mais précises et des illustrations bien senties pour ne surtout pas se planter. Le tout dans un format poche facile à glisser dans un sac.

2 Commentaires
  1. ours

    Et si les meilleurs livres de survie n’étaient pas des livres sur le survivalisme, mais sur le jardinage, l’apiculture, l’autonomie alimentaire !!! sans jamais parler de survivalisme !!!

    bonne lecture

    Réponse
    • Joseph

      Commentaire pertinent. Je crois surtout qu’il ne faut pas se limiter aux seuls livres proposés dans cet article. Si on veut approfondir un domaine spécifique, on ne peut faire l’économie d’ouvrages pointus.
      J’en ai profité pour jeter un coup d’oeil à votre site : très intéressant !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *