Top 5 des meilleures matraques télescopiques

2 commentaires

Vous cherchez à acheter une matraque télescopique ? Alors vous êtes ici au bon endroit pour glaner conseils, avis et astuces afin de ne surtout pas vous tromper dans votre achat. 

Quels critères prendre en compte avant l’achat d’une matraque télescopique ?

Vous vous êtes enfin décidé à passer au guichet. Ok. Mais voilà qu’après avoir écumé trois sites, deux blogs et un forum, vous en êtes toujours à vous demander s’il vaut mieux choisir la f21fa ou une bonne vieille matraque télescopique en acier trempé. Sans trancher à votre place, voici quelques conseils pour éviter de se tromper :

  • Soyez vigilant sur la qualité du grip au niveau de la poignée. Ce serait dommage qu’elle glisse de votre main si votre assaillant arrivait à s’en saisir… 
  • Avant d’acheter, réfléchissez à votre usage. Où voulez vous ranger votre matraque ? Voulez vous qu’elle soit discrète, légère, à bon prix, ultra-dissuasive ou encore résistante ? En fonction de vos critères, vous pourrez éliminer un bon paquet de produits. 
  • Pensez au compromis entre maniabilité et allonge. L’équation est la suivante : plus votre matraque et courte, plus elle sera maniable. Plus elle est longue, plus votre zone de sécurité sera importante. Nous vous conseillons donc, en priorité, les modèles intermédiaires (53 cm). Après, en règle générale, il vaut mieux adopter des modèles courts en intérieur et l’inverse en extérieur.
  • Le matériau est déterminant. Par exemple, si la partie centrale de votre matraque est en nylon et donc très souple, vous disposerez d’une arme optimale pour la frappe : votre force d’impact sera particulièrement marquée avec le côté fouetté. En revanche, dans une posture défensive, face à un agresseur disposant d’une batte, cette souplesse vous sera préjudiciable.
  • Le prix en dit long aussi. Avec une matraque à 10 € (ça existe), après vous être entraîné sur un sac de frappe, bonne chance pour la refermer… 

Top 1 : la crème de la crème, le Nex Baton de Nextorch

Avantages :

  • Son mécanisme télescopique particulièrement innovant : contrairement à celui des autres matraques, il ne nécessite pas de période de rodage.
  • Son poids : 340 g, ça reste top.
  • La poignée est fiable dans toutes les situations et absorbe les chocs pour soulager l’articulation du poignet.

Inconvénients :

  • les bons produits, ça vaut son prix…

Top 2 : Le meilleur rapport qualité-prix, le bâton télescopique d’ESP

Avantages :

  • Sa robustesse est particulièrement intéressante.
  •  Le prix, au regard de la finition de cette matraque tchèque, défie toute concurrence.
  • L’équilibre en main est remarquable.

Inconvénients :

  • Rustique, elle reste un peu lourde du haut de ses 440g

Top 3 : La plus discrète, la stylo pocket titanium de Piranha

Avantages :

  • Sa taille en position fermée fait tout juste 135 mm !
  • Le look est pour le moins sympa.
  • Malgré ses dimensions, la prise en main de cette matraque est très correcte.

Inconvénients :

  • Elle est assez dure à refermer

Top 4 : Celle qu’il faut pour un débutant : la boule caoutchouc de Piranha

Avantages :

  • Pour un non-professionnel, l’embout en caoutchouc est quasiment indispensable : il permet de mettre son agresseur HS sans le blesser ni lui laisser de séquelles.
  • Avec sa grande taille (50 cm) vous disposez d’une importante  distance de sécurité.
  • Le dernier élément de la matraque, flexible, ajoute un côté fouetté à vos coups.

Inconvénients :

  • La matraque est un peu grande pour un usage en milieu confiné, comme votre maison.

Top 5 : La plus dissuasive, le bâton de marche shocker

Avantages :

  • On l’avoue, ce bâton télescopique ne vous servira pas vraiment de matraque. Mais son côté 3 en 1 (bâton de marche, lampe et shocker) a quelque chose de si terrifiant qu’on ne pouvait pas ne pas le mettre dans ce classement.
  • le shocker est étalonné à 800 000 V !

Inconvénients :

  • La durée de vie de la batterie pourrait être meilleure.
  • Peut être un peu lourd avec ses 500 g pour les longues balades.

Avec quelles marques de matraque est-on sûr de ne pas se tromper ? 

ROE, ASP, ESP, Piranha, GK Pro… lorsque l’on se penche sur les marques de matraque télescopique, on tombe sur un sacré maquis où il est parfois compliqué de trouver son chemin. Au point que certains armuriers font le choix de ne distribuer qu’une seule marque. Voici, selon nous, les six incontournables :

ASP, la Rolls-Royce :

Voici l’acteur historique de ce marché. ASP est tout bonnement la première entreprise à se lancer dans la conception et la fabrication de matraques télescopiques au milieu des année 1980. De réputation mondiale, appréciée par les professionnels, elle offre des produits hautement qualitatifs mais aussi particulièrement onéreux.

ESP, l’option passe-partout :

Vous trouverez chez cette marque les matraques offrant un des  meilleurs rapport qualité-prix. Les bâtons n’auront pas, dans le temps, la même qualité qu’une matraque ASP au niveau du verrouillage et de la fermeture, mais soyez sûr d’une chose : ils feront le travail. Et bien !

GK Pro, le made in France:

Très implanté sur le marché hexagonal, GK a noué des liens de premier ordre avec les institutions étatiques françaises. Le Raid, le GIGN ou encore le GIPN font partie de ses clients. On ne fait pas mieux comme gage de qualité ! Si la matraque télescopique n’est pas à proprement parler son cœur de métier, celles proposées par la marque restent d’excellente facture.

Bonowi, la Deutsche qualität :

C’est le pendant allemand de GK Pro. En sortant son bâton Camlock, la firme a drôlement fait parler d’elle au milieu des années 2000. Le système de fermeture de cette matraque est tout simplement révolutionnaire : il ne nécessite pas de frappe au sol ou sur une surface dure, un première sur le marché européen. En revanche, la masse des armes proposées, souvent importante, divise les professionnels.

Nextorch, le one shot :

Cette marque , référence mondiale dans les lampes tactiques, propose une seule matraque télescopique. A l’image des ces autres produits, c’est une franche réussite !

Piranha, l’entrée de gamme attrayante :

Le marché du bâton télescopique est pour le moins concurrentiel. Ou, pour le dire autrement, chaque marque cherche à se positionner sur un segment de marché spécifique : la sur-qualité, le milieu de gamme, le low cost, l’innovation… De son côté, Piranha tire son épingle du jeu en proposant des produits qui sortent clairement des sentiers battus. Le tout à des prix particulièrement attractifs.

Au fait, une matraque télescopique, c’est quoi ?

Jouons carte sur table : on se doute que vous avez déjà une petite idée de ce qu’est une matraque  télescopique (aussi appelée BTD, pour bâton télescopique de défense). Mais êtes-vous sûrs de bien tout savoir à son sujet ?

Genre comment bien la déplier, la replier, les dégâts qu’elle peut provoquer ? Alors, pour commencer, sachez qu’il s’agit d’une arme de défense contondante, c’est à dire qu’elle blesse par choc. Composée de trois segments déployables, elle mesure environ 15-20 cm repliée et jusqu’à 66 cm lorsqu’elle est ouverte. A son extrémité, vous trouverez une pointe en métal ou une boule de caoutchouc, dont l’objectif est d’augmenter la puissance de frappe.

Côté pratique, la matraque se déplie d’un mouvement sec de l’avant-bras ou du poignet, du haut vers le bas, et reste bloquée en position ouverte. Pour la replier, ce n’est pas sorcier : le manche doit être tenu entre le pouce et l’index, puis la pointe de la matraque frappée d’un coup sec et vertical sur une surface dure. Mais comme un dessin vaut mille mots, rien de mieux qu’un bon vieux schéma (deux en fait) pour tout résumer : 

A noter : en fonction de la vitesse de frappe, de la masse de la pointe, de la longueur de votre matraque, de la précision du coup… les dégâts provoqués sur votre agresseur peuvent être considérables – à l’instar d’une fracture. Il convient donc de ne viser que les membres inférieurs et supérieurs (bras et jambes), et d’éviter le tronc ainsi que les parties vitales (tête, nuque, colonne vertébrale…).

Pourquoi opter pour une matraque télescopique plutôt que pour une autre arme de défense ?

Quand vous étiez gamin, un bout de bois suffisait pour faire de vous un homme armé. Au fond, quoi de plus naturel qu’un bon bâton pour se défendre ? Vous teniez ainsi entre vos mains ce qui fut la première arme de l’humanité. Mais, faut-il le dire, se balader avec une branche sur l’épaule n’est plus vraiment dans l’air du temps… Et risque d’attirer sur vous quelques regards circonspects. Heureusement, le bâton de nos ancêtres dispose d’une version moderne : la matraque télescopique. Discrète, solide, facile à transporter, redoutable d’efficacité, c’est aujourd’hui l’une des armes de défense les plus efficaces.

Pour résumer, elle allie une prise en main presque naturelle et une efficience insolente. Plus la technologie est rudimentaire, plus notre capacité à se l’approprier est intuitive.  Autre avantage significatif de cette arme : elle permet de conserver une distance avec l’agresseur. Le poing américain, un shocker ou encore un couteau vous obligeront à entrer en contact avec l’assaillant et donc à pénétrer dans sa zone de frappe.

Prosaïquement, le meilleur moyen d’éviter un coup est encore de rester éloigné de celui qui peut vous le porter. Évidemment… Bon, je sens que vous avez encore besoin d’un ultime argument : avec la matraque, il n’est pas même nécessaire d’ajuster sa frappe ou de viser un endroit particulier. Que ce soit l’avant-bras, les côtes ou encore un mollet, la douleur est immédiate et d’une vivacité remarquable. Et, bien souvent ; cela suffit à calmer les ardeurs de l’assaillant. En quelques mots, la matraque télescopique multiplie les atouts faisant d’elle un incontournable de l’auto défense. Elle est :

  • simple d’usage  et robuste ;
  • avec une prise en main intuitive ;
  • facile à transporter et discrète ;
  • redoutable d’efficacité.

L’astuce Lagertha: plus la matraque télescopique est grande, plus votre distance de sécurité avec l’agresseur est élevée

Existe-t-il différents types de matraques télescopiques ?

Oui et non. En soi, un bâton télescopique est une arme assez rudimentaire. Sa technologie, bien qu’astucieuse, n’ouvre pas le champ à des milliers de variations. Ou, pour le dire autrement, en dehors de ses caractéristiques fondamentales (longueur, masse, souplesse et solidité), il est difficile de modifier structurellement un matraque télescopiques. Impossible même pour être dire les choses avec objectivité. Il n’empêche que, pour nous, trois grandes sous-catégories de cette arme peuvent être mises en avant :

  • les matraques télescopiques classiques (1)
  • celles intégrant une ou plusieurs options (2)
  • les matraques intégrant une autre arme d’auto défense (3)

Si la première sous-catégorie ne nécessite aucune sorte de précisions, les deux autres sont particulièrement intéressantes. Elles louvoient entre arguments marketings (eh oui, sans surprises, les fabricants d’armes cherchent à arrondir leurs fins de mois) et gains objectifs pour l’utilisateur. Les principales options seront l’ajout d’une lampe torche, d’une dragonne, d’une pelle, d’un pied de biche ou encore d’un marteau. Et tout est loin d’être utile dans le lot…

En vérité, vous pourrez ajouter tout que vous voulez tant que l’option additionnelle dispose d’une filetage correspondant au pas de vis de votre poignée (lame…). Concernant la troisième catégorie, il y a quelques pépite dans le lot : à l’instar de la matraque shocker télescopique, qui accroît très sensiblement la dimension dissuasive de l’arme.

Usage de la matraque télescopique, que dit la loi ?

Après avoir énumérées plus haut les caractéristiques de l’arme, vous devez vous doutez qu’on ne peut se balader tranquillement avec pareil engin dans son véhicule ou encore dans son sac à dos. La loi est particulièrement claire et drastique à ce sujet. A savoir : il s’agit d’une arme de catégorie D. Vous avez donc le droit d’en posséder une librement et sans déclaration mais sa détention n’est autorisée qu’à votre domicile. Il est donc interdit de la porter sur soi ou de la transporter sans motif légitime (prétendre que l’arme servirait à mieux affronter une altercation ou un danger ne constitue pas un motif légitime). 

En cas de contrôle de sécurité (fouille corporelle, vérification de votre voiture, etc.), vous devez être en mesure de fournir une raison valable qui sera appréciée par les forces de l’ordre, voire par un juge. Le motif légitime s’apprécie au regard des lieux (manifestation publique, endroit public , etc.), des circonstances et du contexte. 

2 Commentaires
  1. Léo

    Superbe article neutre simple et explicatif personnellement je pense partir sur une ASP

    Réponse
  2. Paul

    C’est clair, net et précis. Très bien documenté.Bravo pour votre article !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.